Leurre informatique – Arrestation d’un homme de Sorel-Tracy

Montréal, 9 mars 2023 –Les enquêteurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec ont procédé à l’arrestation d’un homme de Sorel-Tracy en lien avec des infractions de leurre informatique, survenu en novembre 2022.

Sébastien Gouin, 37 ans, a comparu hier au palais de justice de Sorel-Tracy pour faire face à des accusations de leurre et d’avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite à une personne mineure.

Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

Le suspect aurait utilisé les pseudos BeauBig et BigSeb en ligne lors de ses échanges avec les victimes. Sur les photos transmises par le suspect, on peut voir un tatouage d’un dragon noir sur la poitrine sur le côté gauche.

Toute information sur cet homme et ses agissements peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

La Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec regroupe au sein de son Service des projets d’enquêtes spécialisées, des experts en matière de cybercriminalité et d’exploitation sexuelle des enfants. Ces enquêteurs œuvrent en étroite collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada et l’ensemble des policiers municipaux.

Le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet à l’adresse suivante : www.cyberaide.ca .

Changement d’heure, changement de piles le 12 mars!

Sorel-Tracy, le 8 mars 2023 – Le passage à l’heure avancée se fera dans la nuit du 11 au 12 mars. À 2 h du matin, nous avancerons donc l’heure pour passer à l’heure avancée de l’Est et perdrons une heure de sommeil. Le changement d’heure nous rappelle qu’il est aussi temps de vérifier le bon fonctionnement de nos avertisseurs de fumée et d’en remplacer les piles.

Lors des dernières années, des personnes ont perdu la vie lors d’incendies. Dans la plupart des cas, l’avertisseur de fumée était soit inexistant ou défectueux. Soyez vigilant, ne laissez pas votre résidence sans protection, il en va de votre sécurité et celle de vos proches.

L’avertisseur de fumée est obligatoire en vertu de la réglementation en vigueur.

Pour vérifier le bon fonctionnement de votre avertisseur de fumée, appuyez quelques secondes sur le bouton d’essai pour que le signal se fasse entendre. Un avertisseur en bon état émet un signal immédiatement après le déclenchement du bouton d’essai. Testez aussi sa capacité à détecter la fumée en éteignant une chandelle près de l’avertisseur.

Points importants à retenir

Si votre avertisseur émet des signaux sonores intermittents, c’est que la pile est trop faible et qu’elle doit être changée. N’installez jamais de pile rechargeable.

Privilégiez les avertisseurs munis de piles au lithium puisqu’elles ont une durée de vie de 10 ans. Fiez‐vous également à la date indiquée sur le boîtier. En l’absence d’indication, ne prenez aucun risque, remplacez‐le puisqu’il a probablement plus de 10 ans.

Pour plus de renseignements, communiquez avec le Service de protection et d’intervention d’urgence au 450 780-5600, poste 5200.

MOIS DE LA PRÉVENTION DE LA FRAUDE

Boucherville, le 1er mars 2023 – La 19e édition du Mois de la prévention de la fraude se déroulera sous le thème « Flairez l’arnaque ». La Sûreté du Québec y participe en collaboration avec la Banque du Canada, l’Autorité des marchés financiers et plusieurs autres partenaires du Forum de la prévention de la fraude, co-présidé par le Centre antifraude du Canada (CAFC), la Gendarmerie royale du Canada et le Bureau de la concurrence.

Selon le CAFC, le Québec se situe au premier rang au Canada en 2022 en ce qui a trait au nombre de fraudes d’identité, et ce pour une deuxième année consécutive. C’est le type de fraude le plus fréquent en 2022. La fraude a occasionné plus de 42 millions de dollars en pertes financières au Québec en 2022, tous types de fraudes confondus, comparativement à 30 millions en 2021.

Les stratagèmes frauduleux évoluent sans cesse et de nouvelles façons d’escroquer la population voient continuellement le jour.  La population doit être aux aguets plus que jamais. Au cours du mois de mars, une campagne de sensibilisation sur les différents types de fraudes actuelles aura lieu dans les médias sociaux.

La fraude en 3D : pour s’informer des fraudes actuelles

Le livret La Fraude en 3D, développé dans le cadre d’une collaboration entre la Banque du Canada, la Sûreté du Québec et plusieurs partenaires, vise à sensibiliser la population aux divers types de fraudes les plus courantes. Il encourage la population à détecter, dénoncer et décourager tous types d’arnaques.

Éviter les pièges des fraudeurs

Bien que de nombreuses équipes spécialisées travaillent quotidiennement à combattre les divers types de fraudes, la vigilance demeure le meilleur moyen de contrer les fraudeurs. Les citoyens et citoyennes doivent faire preuve de scepticisme vis-à-vis les offres trop attirantes, valider l’information et s’interroger sur l’appât d’un gain trop facile. Ces simples gestes peuvent leur éviter plusieurs ennuis. Les fraudeurs misent généralement sur la méconnaissance, la vulnérabilité des victimes, le sentiment d’urgence, l’autorité ou encore la rapidité pour arriver à leurs fins.

Signaler, c’est agir!

La Sûreté du Québec et ses partenaires invitent la population à signaler tout acte frauduleux à son service de police local. Rappelons que la fraude est un acte criminel. Qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone, par texto, par courriel ou en personne, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495‑8501.

Pour plus d’information, nous invitons le public à consulter le site Web ainsi que le fil Twitter et la page Facebook de la Sûreté du Québec et de ses partenaires.

LUTTE AU TRAFIC DE STUPÉFIANTS DANS LA MRC PIERRE-DE SAUREL

LUTTE AU TRAFIC DE STUPÉFIANTS DANS LA MRC PIERRE-DE SAUREL

Les policiers de la MRC Pierre-De Saurel en collaboration avec la Division des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé (DECCO) ont réalisé hier, une opération en matière de trafic de stupéfiants et contre la violence armée, dans la MRC Pierre-De Saurel

LUTTE AU TRAFIC DE STUPÉFIANTS DANS LA MRC PIERRE-DE SAUREL

L’opération menée dans une résidence de la rue Filiatrault et une de la rue Désiré a permis entre autres, la saisie de :

  • 10 g de cocaïne;
  • plus de 25 g de crack;
  • plus d’une soixantaine de comprimés de méthamphétamine;
  • plus de 180 comprimés de médicaments d’ordonnance;
  • plus de 25 ml de GHB;
  • d’environ 300 $ en devises canadiennes;
  • d’une arme à plomb de style AR-15 de calibre .177;
  • d’un couteau rétractable;
  • d’objets servant au dosage de la drogue tels que : balances, seringues et matériel d’injection.


Une femme de 44 ans a été arrêtée à la résidence sur la rue Désiré et deux personnes ont été interpellées à celle sur Filiatrault. Elles pourraient faire face à des accusations en lien avec le trafic de stupéfiants, la possession en vue de trafic de stupéfiants, la possession d’arme prohibée, la possession d’arme dans un dessein dangereux et le non-respect de conditions.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information sur le trafic de stupéfiants peut être communiquée en tout temps et de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.